Papers Please

Papers Please, c’est le premier jeu où l’on se retrouve dans la peau d’un douanier.
« Mouarf, drôle de délire », me diriez-vous. Et vous auriez raison.

Mais le jeu est tellement bien ficelé qu’on se prête à la tâche volontiers.

Glory to Arstotzka!

Glory to Arstotzka!


Vous avez gagné à la lotterie du travail dans le régime « simili-communiste » d’Arstotzka.
Vous débutez à votre poste à la douane de l’aéroport afin de filtrer l’important flux d’immagration vers votre pays, tant il est prospère et glorieux. Mais cela apporte du bon (réunion de familles) et du moins bon (chômage, terrorisme)…
À vous de faire la part des choses ! Mais il faut garder en tête que vous êtes payés aux nombre de cas traités en une journée et que vous avez une famille à entretenir.
 

 
Côté gameplay, le joueur est dans sa cabine et reçoit les immigrants un par un.
Selon l’ordre du jour, il devra contrôler différents papiers et aura la possibilité d’interroger les différents personnages un peu à la manière d’un Phoenix Wright.

Le jeu est passé « Greenlit » sur steam ; et une version beta gratuite est disponible sur le site du développeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.